Gillian King

À travers une peinture abstraite à grande échelle, Gillian King tente de relier les pratiques artistiques anciennes et nos paysages géographiques changeants afin de mettre en relation nos histoires collectives, notre fragilité et notre mortalité mutuelle avec celles de la terre et d’autres êtres vivants. Elle s’inspire d’éléments provenant de l’écologie, de la paléontologie, de la politique et d’une spiritualité basée sur le principe de la terre, et utilise des matériaux spécifiques (matières végétales et végétales, poils, cendres animales, sable, saletés et pigments bruts) pour leurs propriétés physiques et symboliques. Sa pratique se concentre sur la création d’œuvres de grandes dimensions qui correspondraient approximativement à l’envergure, l’étendue maximale d’un être humain. Les traces de doigt que l’on retrouve rappellent l’animal griffant ou creusant. Les traces laissées par son corps agissent comme la cartographie symbolique d’un corps à laquelle on peut s’identifier et invitent les spectateurs à considérer leur propre engagement physique avec le paysage et les animaux.

Originaire de Winnipeg (MB), elle vit et travaille à Ottawa (ON). Gillian King détient une maîtrise en arts visuels de l'Université d'Ottawa (2016). Elle est lauréate du prix Projet Artistes émergents RBC 2017 et du prix Nancy Petry 2017. King a exposé dans différentes galeries sur la scènes nationale et internationale et a participé à plusieurs résidences, incluant NES Art Residency (Skagaströnd, Islande), Centre Banff (Banff, Alberta), Artscape Gibralter (Ile Toronto, Ontario) et Spark Box Studios (Picton, Ontario). En 2016, son exposition solo, Devenir animal (Becoming Animal) est présenté à la Galerie d'art d'Ottawa, et en 2017 elle a été nommée représentante de l'Ontario lors de l’exposition Ab NEXT pour le 50e anniversaire de la galerie Robert McLaughlin (Oshawa, Ontario), avec d’autres artistes canadiens émergents en peinture abstraite.


Oeuvres sélectionnées


CV

ÉDUCATION

2016 - Maitrise en arts visuels, University of Ottawa, Ottawa (ON)

2011 - Baccalauréat en arts visuels, University of Manitoba, Winnipeg (MB)

RÉSIDENCES

2018

  • Artscape Gibralter, Toronto (ON)
  • NES Artist Residency, Skagaströnd, Islande

2014

  • Sparkbox Studio, Picton (ON)

2012

  • The Banff Centre, Banff (AB)

COLLECTIONS

City of Ottawa

Artists Pension Trust, New York (NY)

PRIX ET DISTINCTIONS

2017

  • Nancy Petry Award Recipient
  • RBC Emerging Artist Award Ottawa
  • Ontario Arts Council Emerging Artist Creation Grant

2016

  • University of Ottawa, Full Attendance Scholarship

Expositions individuelles

2020

  • À venir, Ottawa Art Gallery Annex, Ottawa (ON)

2019

  • Sédiment, Galerie Nicolas Robert, Montreal (QC)

2018

  • Ghosts, PDA Projects + General Assembly, Ottawa (ON)

2017

  • University of Wisconsin-Marinette Fine Art Gallery, Marinette (WI) USA

2016

  • Curing Soil, PDA Projects, Ottawa (ON)
  • Becoming Animal, Ottawa Art Gallery, Ottawa (ON)

2015

  • Skinned, Gallery 115 - University of Ottawa, Ottawa (ON)

2014

  • MAIM, La Petite Mort Gallery, Ottawa (ON)

Expositions collectives

2019

  • À venir, Terramatter, City Hall Art Gallery, Ottawa (ON)

2018

  • Coetus Floreus, Galerie Nicolas Robert, Montreal (QC)
  • Longevity, City of Ottawa Annual Acquisitions Exhibition, Karsh-Masson Gallery, Ottawa (ON)

2017

  • Peau, La Maison des Artistes, Winnipeg (MB)
  • Ab NEXT, Robert McLaughlin Gallery, Oshawa (ON)

2016

  • Chapter 2, PDA Projects, Ottawa (ON)
  • Curing Soil, PDA Projects, Ottawa (ON)
  • Souvenirs, City of Ottawa Annual Acquisitions Exhibition, Karsh-Masson Gallery, Ottawa (ON)
  • Aether into Infinity, PDA Projects, Ottawa (ON)
  • Full Catastrophe, Karsh-Masson Gallery, Ottawa (ON)

2015

  • Destabilizing Dystopia, DC3 Art Projects, Edmonton (AB)

2014

  • Flesh Garden, Milk Gallery, en collaboration avec La Petite Mort Gallery et Mimik Magazine, Amsterdam, Pays-Bas
  • Rectory Art House, Doors Open Ottawa, Ottawa (ON)
  • Chinatown Remixed, Ottawa (ON)
  • Occam’s Razor: Art, Science, and Aesthetics, !dea Gallery, Toronto (ON)
  • Occam’s Razor: Art, Science, and Aesthetics, Propellor Gallery, Toronto (ON)
  • Gaze: A Female Perspective, La Petite Mort Gallery, Ottawa (ON)

2013

  • Rectory Art House, Open House, Ottawa (ON)
  • Colonel By Pilot Lab - University of Ottawa, Breaking Point, Ottawa (ON)

Presse et publications

2018

  • POPOVA, Ekaterina (2018). «Art and Cocktails, Art as Ritual, Sourcing Materials from Nature and Artist Residencies with Gillian King», Art and Cocktails, [Audio], paru en septembre.
  • EL-SHEIKH, Tammer (2018). « Coetus Floreus at Galerie Nicolas Robert », Akimbo, [En ligne], paru en août, https://bit.ly/2DkKdWW.
  • POPOVA, Ekaterina (2018). «Sustainable Painting Practices: Interview with Gillian King», Create! Magazine, [En ligne], paru en avril, https://bit.ly/2GsWISj.
  • JIAYUE LIU, Emma (2018). « Local Artist to Show Off New Artistic Flair », Centretown News, paru en avril.
  • CLARK, Jennifer (2018).«Gillian King: Moving Forward in a Destructive Time», Ottawa Arts Council, [En ligne], paru en mars, https://bit.ly/2Glp6ob.
  • (2018). «Work in Progress: Gillian King», Akimblog, paru le 16 mars.

2017

  • CASSAVIA, Cayllan (2017). «A Conversation with Gillian King», Normale Magazine, paru en avril 2017.

2016

  • SHARMA, Anchal (2016). « This Month at the Ottawa Art Gallery: Becoming Animal», The Fulcrum, [En ligne], paru le 8 septembre, https://bit.ly/2GiaAxA.

2015

  • ERICA-DESJARDINS, Maude (2015). « Gillian King: Animal in Search of Humanity - Human Looking Animal », La Rotonde, paru en janvier.

2014

  • JOHNSTON, Susan (2014). «Friday Special Blend March 93», [Audio], paru en Mars.
  • CORRE, Kristina (2014). « Gillian King », Tumblr, [En ligne], paru en février.

2013

  • LAROCQUE, Jennifer (2013). « Chemical Engineering Through the Eyes of an Artist », University of Ottawa Gazette, paru en décembre.