Caroline Cloutier
Variations sur le plein et le vide, l'envers et l'endroit

cloutier_plenitude_CloutierDesilets.jpg

3 au 31 mars 2018

Dans ses oeuvres récentes, Caroline Cloutier utilise le miroir pour insérer le hors champ au cœur de l’image photographique et exploiter les qualités de lumières environnantes pour créer des compositions sous la logique d’un collage. Avec le polyptyque Variations sur le plein et le vide, l’envers et l’endroit, elle découpe l’objet photographique et l’assemble en de multiples permutations, créant ainsi une oeuvre aux composition multiples pouvant être organisés selon certaines règles établies par l’artiste. Ce polyptyque aux 16 variations, ainsi que l’oeuvre Plénitude, s’inscrivent dans la continuité de ses recherches précédentes (telles que la série Déploiements, 2016), où le miroir est utilisé comme une extension du dispositif photographique. Un ricochet supplémentaire dans la chaîne de production de l’image, se situant entre l’objet photographié et l’appareil.

Les photographies Plénitude et Variations sur le plein et le vide, l’envers et l’endroit ont été créées lors d’une résidence de recherche au Parc National du Gros-Morne (St John’s, T.-N.), soutenue par The Rooms et Parc Canada. L’artiste remercie The Rooms, le Centre Sagamie et l’Atelier Michel Séguin.